Symbiotic

Le contexte

Les maladies à transmission vectorielle représentent un problème de santé publique majeur dans le monde, y compris dans les pays du nord de plus en plus colonisés par des espèces de vecteurs arthropodes invasifs d’origine tropicale. Plusieurs facteurs expliquent cette extension des maladies vectorielles aux pays du Nord: le réchauffement climatique qui étend l’aire de distribution des espèces vectrices, le développement des échanges de biens, de personnes et d’animaux constituant un puissant levier de dispersion d’agents pathogènes, et enfin la sélection dans les populations naturelles d’insectes vecteurs de résistances aux insecticides pour la quasi totalité des molécules couramment utilisées. Dans le même temps, la méfiance des populations humaines vis à vis des insecticides ne fait qu’augmenter alors même que la palette d’insecticides autorisés est inexorablement restreinte par les autorités sanitaires en raison de la toxicité de ces molécules biocides sur les espèces non cibles (dont l’Homme). Ce contexte favorise le développement d’outils de lutte anti vectoriels alternatifs, efficaces et respectueux de l’environnement.

Objectifs

La SAS SymbioTIC développe un outil de lutte anti vectorielle innovant et respectueux de l’environnement ciblant un vecteur emblématique des tropiques mais ayant récemment colonisé l’Europe et les Etats-Unis : le moustique tigre Aedes albopictus. Cette espèce vectrice des virus dengue et zika, est aujourd’hui responsable de transmission autochtone de chikungunya en France métropolitaine. L’outil développé utilise les capacités stérilisatrices des bactéries endosymbiotiques du genre Wolbachia ainsi que les propriétés biologiques particulières d’Aedes albopictus dont les œufs peuvent être stockés pendant des mois à température ambiante. Les bactéries Wolbachia infectent près des ¾ des espèces d’arthropodes et génèrent chez les moustiques une forme de stérilisation appelée Incompatibilité Cytoplasmique (IC), caractérisée par une mortalité embryonnaire totale lors de croisements entre mâles infectés par la bactérie et femelles non infectées.

La stratégie développée par SymbioTIC est (1) de construire une lignée incompatible dont les mâles stérilisent toutes les femelles quelle que soit leur origine géographique, (2) d’établir une lignée permettant de produire des mâles en masse (ou lignée GSS pour Genetic Sexing Strain), et enfin (3) de combiner les deux patrimoines génétiques pour obtenir une lignée capable de produire à une échelle industrielle des œufs de mâles stérilisant qui pourront être envoyés par voie postale aux zones à traiter.

Méthodologie

Nous avons aujourd’hui démontré que les mâles d’une lignée Aedes albopictus artificiellement infectée par des Wolbachia du moustique cosmopolite Culex pipiens stérilisent totalement (0% de fécondité) toutes les femelle Ae. albopictus quelle que soit leur origine géographique. La société vise maintenant à développer trois lignées incompatibles en utilisant différentes Wolbachia provenant de différentes populations naturelles de Culex pipiens ainsi qu’une lignée de sexage.

-La construction de lignées incompatibles passe dans un premier temps par l’établissement d’une lignée asymbiotique (dépourvue d’infection Wolbachia naturelle) par traitement antibiotique des stades larvaires. Les œufs de cette lignée asymbiotique seront ensuite infectés par micro-injections par les Wolbachia issues du moustique Culex pipiens quinquefasciatus de populations d’origine géographique différente, dont une population réunionnaise.

-En parallèle, SYMBIOTIC assure la construction de la lignée de sexage en transloquant par irradiation Gamma un marqueur de résistance insecticide (GABA) au voisinage du locus sexuel M.

-La combinaison des deux lignées (la lignée GSS débarrassée de ses infections naturelles avec la lignée infectée par la Wolbachia de Culex) conduira à une lignée permettant une production en masse de mâles stérilisants par traitement insecticide des œufs avant envoi postal à destination des zones de contrôle anti vectoriel.

Opportunités, débouchés et modèle économique.

La présence du moustique tigre dans la plupart des pays tropicaux où il transite de nombreux pathogènes viraux et l’extension de son aire de distribution aux pays du nord représente une opportunité exceptionnelle pour le développement de notre produit :

– les populations humaines des pays développés sont de plus en plus hostiles à l’usage massif de pesticides. L’utilisation de doses minimales d’insecticide pour le traitement des œufs, et ce uniquement dans l’environnement confiné du laboratoire, le délai confortable de conservation à sec des œufs et leur moindre encombrement facilitent grandement l’expédition postale de ce produit technologique.

– les pays du Nord sont dotés de moyens humains et financiers conséquents permettant de mettre en place une politique de lutte anti vectorielle respectueuse de l’environnement dans les meilleures conditions.

– le moustique tigre représente généralement dans les pays du Nord la seule espèce vectrice d’intérêt médical, favorisant l’utilisation de méthodes ciblées telles que celle développée par SymbioTIC.

Le produit développé s’adresse avant tout aux services de lutte anti vectorielle institutionnels. Le déploiement de cet outil à un stade opérationnel aura recours à un personnel limité en nombre mais de haut niveau de formation, doté de solides compétences en entomologie médicale et environnementale et en biologie moléculaire. La société SymbioTIC pourra fournir la totalité de la prestation à savoir (i) la livraison d’œufs prêts à l’emploi, (ii) la livraison de boites d’éclosion en matériau recyclable et enfin (iii) le personnel qualifié chargé d’évaluer l’efficacité du traitement mis en place. Cette évaluation sera réalisée par mesure des indices entomologiques rendant compte de la densité de population de moustiques au voisinage des maisons, ainsi que le suivi des infections Wolbachia en population naturelle par analyse moléculaire au moyen d’équipements utilisables sur le terrain. Alternativement et en accord avec les clients et en fonction de la compétence des personnels dont ils disposent, la société SymbioTIC pourra également assurer la formation des personnels qui se chargeront d’assurer le contrôle anti vectoriel (mise en eau des œufs après réception) et son évaluation (mesures des indices et suivi moléculaire des infections Wolbachia).

2017-12-19T08:11:15+00:00